Musique
Beethoven | 5 octaves #3
Jos van Immerseel

ARTISTE ASSOCIÉ

« Quelle joie pour moi dès que je peux errer parmi forêts ou buissons. Parmi les arbres, l’herbe, les rochers ! Aucun homme ne pourra aimer la nature autant que moi. »
Cet amour de la nature que Beethoven exprimait dans ses lettres, il s’y épancha bien sûr dans une de ses plus célèbres symphonies. Mais, déjà quelques années auparavant, il venait imprégner sa musique pour piano, recueil plus intime de ses sentiments secrets, comme dans cette Sonate op. 28. Toujours chantante, souvent ingénue, faisant appel aux rustiques rythmes de Ländler ou de musette, anticipant souvent sur les imitations de chalumeau de berger de la Sixième symphonie à venir, elle fait figure de véritable rêverie d’un promeneur solitaire en pleine nature. C’est une autre anticipation de symphonie, plus héroïque et tragique, que nous offre la Sonate op. 26. Comment en effet ne pas penser à l’écoute de sa Marcia funebre sulla morte d’un Eroe au deuxième mouvement de la Symphonie « Héroïque » ?

Distribution

PIANOFORTE* Jos van Immerseel

*Pianoforte de Christopher Clarke, 1988, copie d’un instrument Anton Walter, Vienne, fin XVIIIe

Programme

BEETHOVEN
Sonate en sol majeur op. 14 n°2
S
onate en la bémol majeur op. 26 dite « Marche funèbre »
Rondo op. 129
Sonate en ré majeur 
op. 28 dite « Pastorale »

Dates
29
Oct
20:00
Auditorium
Tarifs et plan de salle
De 5.5€ à 25€ (tarif )
Plus de détails
Durée
1h30 environ