Musique
Hommage à Piazzolla
Tango à Buenos Aires

ENSEMBLE ASSOCIÉ

Pour ce dernier concert de la saison de l’Orchestre Dijon Bourgogne, il faut, cette fois, traverser le grand océan Atlantique et mettre le cap vers l’Amérique du Sud. Au Brésil en premier lieu avec l’Abertura Concertante de Camargo Guarnieri, le compositeur brésilien le plus important de la génération suivant Villa-Lobos. Puis bien sûr l’Argentine, avec le maître incontesté du tango et du bandonéon, Astor Piazzolla. Œuvre majeure, le Concerto « Aconcagua » est une véritable ode pleine de passion et de virtuosité du compositeur à son instrument comme à son pays. Sa disparition laissa un grand vide dans le cœur des musiciens argentins comme Osvaldo Golijov, qui se souvient dans Last Round de celui qui fut son modèle. Écrite pour orchestre à cordes, cette partition en forme de fantaisie sur le refrain de My beloved Buenos Aires de Gardel, ne cesse de se référer au tango en opposant musicalement deux quatuors de cordes comme les deux danseurs d’une imaginaire milonga.

Distribution

ORCHESTRE DIJON BOURGOGNE
DIRECTION MUSICALE Simone Menezes
BANDONÉON William Sabatier

Programme

GUARNIERI
Abertura Concertante

PIAZZOLLA
Concerto pour bandonéon et orchestre «Aconcagua»
Tangazo (Variations on Buenos Aires)
Tres Tangos

GOLIJOV
Last Round

 

Dates
20
Mar
20:00
Grand théâtre
Tarifs et plan de salle
De 5.5€ à 35€ (tarif )
Plus de détails
Durée
1h30