Musique
Mendelssohn
Les Dissonances | David Grimal

Crise sanitaire oblige, en lieu et place du programme consacré à l’Europe centrale*, Les Dissonances nous proposent de remonter un peu plus au nord, à la rencontre d’un compositeur aussi séduisant qu’atypique. Sous des dehors de musicien respectueux de la tradition musicale et de ses équilibres, Mendelssohn cache un esprit hanté par les aspects les plus féériques et fantastiques du Romantisme allemand. En témoigne cette ouverture inspirée en 1829 par la vision enthousiaste de la Grotte de Fingal, haut lieu des légendes celtiques écossaises. Quinze ans plus tard, le compositeur livrait ce qui devait être une de ses dernières partitions symphoniques d’envergure, le merveilleux Concerto pour violon. Se coulant avec aisance dans le moule classique, il n’en offre lui aussi pas moins d’ingénieuses innovations, dont l’exposition immédiate du premier thème par le violon ou l’enchaînement ininterrompu des trois mouvements sont les aspects les plus visibles. Sans nul doute, le lyrisme et l’émotion à fleur de peau de David Grimal sauront rendre justice au naturel et au raffinement d’une partition trop souvent prise comme faire-valoir d’une virtuosité gratuite.

Dans le cadre du festival Lumières d’Europe

*changement de programme lié à la crise sanitaire

Distribution

LES DISSONANCES
DIRECTION ARTISTIQUE David Grimal

Programme

MENDELSSOHN
Les Hébrides (grotte de Fingal), ouverture op.26
Concerto pour violon
Symphonie n°4 «Italienne»
 

Dates
16
Jan
20:00
Auditorium
Tarifs et plan de salle
Tarif Concert 1 de 5,50€ à 46€
Plus de détails
Durée
1h30 environ