musique

Katia et Marielle Labèque

Les enfants terribles - Philip Glass
présentation

C’est une électrisante plongée dans le post-modernisme américain que proposent Katia et Marielle Labèque, qui témoignent une fois de plus de leur indéfectible engagement envers la musique de leur temps.

C’est en 1996 que Philip Glass, passionné par l’œuvre de Jean Cocteau, a composé ses Enfants terribles sous forme d’opéra dansé. La transcription pour deux pianos sous forme de Suite, si elle fait l’ellipse du chant, propose un somptueux voyage sonore à travers les troublants mystères de l’adolescence. Alternativement haletante, sombre et obsédante, l’œuvre est d’un magnétisme auquel répond, dédiée aux sœurs Labèque, la partition d’un autre « enfant terrible », Bryce Dessner. À la croisée des cultures musicales, du rock au minimalisme, il propose avec El Chan sept poèmes sonores rivalisant d’inventivité, entre impacts, échos et silences abrupts.

Dans le cadre de la biennale Souffle.

distribution

Piano Katia Labèque & Marielle Labèque

programme

Bryce Dessner
EL CHAN  

Philip Glass
Four movements for two pianos
Les Enfants Terribles - 
arrangement Michael Riesman

Dates
09
Juin
20:00
auditOrium
Tarifs et plan de salle
de 5.5€ à 35€ (tarif c)
Plus de détails
Durée
1h30