opéra

Le Petit Chaperon rouge

Georges Aperghis

Initialement programmé au Grand Théâtre, le spectacle Le Petit Chaperon rouge est transféré à l’Auditorium les mêmes jours, aux mêmes heures.

Les spectateurs sont invités à venir en billetterie pour réaliser l’échange physique de leur billet ou à l’envoyer par voie postale le plus rapidement possible au Service Billetterie de l’Opéra de Dijon. Cet échange est nécessaire pour accéder à la représentation.

En savoir plus

présentation

dès 8 ans

Une petite fille, un loup tapi dans les bois… le reste est moins prévisible ! Car l’héroïne, sur son chemin, pourrait bien passer et repasser par les mêmes carrefours, et découvrir que sa célèbre histoire se laisse raconter de plus d’une manière. Mais toujours avec grâce, avec humour - et en musique.

Le conte de Perrault est ici disloqué et redéployé par le grand Georges Aperghis avec la fluidité et l’imprévisible clarté d’un rêve éveillé. Au pays des songes, tout et n’importe quoi, ou presque, peut faire irruption en scène à tout moment : masques, accessoires loufoques, provisions diverses surgissent à volonté parmi les instruments visibles en scène pour soutenir l’action ou la relancer sur des pistes inattendues. Même les identités peuvent s’échanger comme des costumes. Nous savons déjà qu’un loup peut se faire passer pour une petite fille, alors après tout, pourquoi pas l’inverse ? Deux plaisirs enfantins se confondent dans cette pièce de théâtre musical pour petits et grands : celui du conte, celui du jeu. Celui du conte repose sur la complicité entre le récitant et son auditoire, qui ne se lasse pas de parcourir à nouveau le paysage familier d’une vieille histoire ; celui du jeu, sur la liberté de se créer des règles et des personnages pour partir à la découverte d’autres mondes que celui-ci. Ajoutez-y le plaisir de la musique d’Aperghis : immédiatement contemporaine, elle paraît l’être tout naturellement. Tantôt elle naît des situations, tantôt elle les produit, mais sans jamais cesser de suivre son propre parcours et de parler son propre langage. Ponctuant nos mémoires, accompagnant et relançant le flux des métamorphoses, elle tisse avec les mots et les corps un fabuleux contrepoint.

distribution

Musique Georges Aperghis
Livret d’après le conte de Charles Perrault
Composition commandée par la Philharmonie de Cologne
et élaborée au Conservatoire de Strasbourg entre 1997 et 1998

Mise en scène Charlotte Nessi
Chorégraphie Dominique Boivin
Conseiller musical Richard Dubelski
Création décors & lumières Gérard Champlon
Création costumes Laurianne Scimemi Del Francia

Violon Anna Swieton
Clarinettes Carjez Gerretsen & Eric Lamberger
Saxophones Patrick Ingueneau
Pianos Pierre Chalmeau & Teddy Gauliat-Pitois

Comédiens Arthur Goudal & Axel Delignières

Coproduction Ensemble Justiniana, Compagnie nationale
de théâtre lyrique et musicalAcadémie de l’Opéra National de Paris

Avec le soutien de la SPEDIDAM

L’Ensemble Justiniana est subventionné par Le Ministère de la Culture / DRAC de Bourgogne-Franche-Comté, le Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté, le Conseil départemental du Doubs, le Conseil départemental de la Haute-Saône et le Conseil départemental du Territoire de Belfort.

En images
Dates
08
Décembre
18:30
auditOrium
Tarifs et plan de salle
de 5€ à 10€ (tarif f)
Plus de détails
Durée
1h
Biographie des artistes
Télécharger