musique

Orchestre Symphonique de la Radio de Francfort

Alain Altinoglu - Anna Vinnitskaya
présentation

Entre la virtuosité transcendante du Concerto n° 3 de Rachmaninov, spectaculaire démonstration de technique compositionnelle, et l’enchantement orientaliste de la Shéhérazade de Rimsky-Korsakov, deux des œuvres les plus populaires du Panthéon russe se partagent l’affiche pour des interprètes d’exception.

Réputé « le plus difficile du répertoire » et créé en 1909 à New York, le Concerto n°3 de Rachmaninov déploie la verve et le lyrisme d’un compositeur déchiré entre son attachement viscéral à son pays d’origine et son désir d’aventure américaine. Avec son célèbre thème introductif, auquel on prête des origines populaires et liturgiques, l’œuvre adopte au fil de ses trois mouvements une organisation cyclique, faisant alterner mélopées élégiaques et déflagrations d’énergie galvanisante. Magnifié au cinéma par le film Shine (1996), il regorge d’une séduction « hollywoodienne » et témoigne d’une virtuosité telle que Rachmaninov en personne, dit-on, avait peur de le jouer! En termes de charme, Shéhérazade (1889) de Rimsky-Korsakov rivalise sans peine. Inspirée de divers contes des Mille et une Nuits, cette suite symphonique porte à des sommets de raffinement la veine orientaliste également explorée par Borodine et Balakirev. Aventures maritimes de Sindbad, fanfares guerrières, sensualité des jardins nocturnes et parfumés, guirlandes féériques et tourbillonnantes, jusqu’à la transe, d’un Orient mystérieux: ce sont toutes ces images colorées, unifiées par les volutes du violon solo, qui s’échappent des lèvres de Shéhérazade.

distribution

Orchestre Symphonique de la Radio de Francfort
Direction musicale Alain Altinoglu
Piano Anna Vinnitskaya

programme

Sergueï Rachmaninov
Concerto pour piano n°3 op.30

Nikolaï Rimsky-Korsakov
Shéhérazade –
Suite symphonique op.35

Dates
18
Septembre
17:00
auditOrium
Tarifs et plan de salle
de 5.5€ à 46€ (tarif b)
Plus de détails
Durée
1h45 avec entracte