musique

Polyphonies méditerra­néennes

Tribu Festival
présentation

Chanter sa langue

Tandis que Madalena renaît grâce aux chanteuses du chœur des Pays d’Òc, A Filetta, Abdullah Miniawy et Peter Corser font résonner l’affinité profonde qu’entretiennent polyphonie corse et musique arabe, sur les deux bords de la Méditerranée.

Madalena, prière en occitan célébrant le pardon des péchés, offrait au Moyen Âge l’occasion pour les femmes du quartier du Panier à Marseille de montrer leurs talents vocaux… au point qu’elle fut interdite par l’Église. Grâce au chœur exclusivement composé par la nouvelle génération de chanteuses et musiciennes du grand pays d’Òc, Madalena revoit le jour sur une partition inspirée à Manu Théron par les chants occitans, les tarentelles italiennes, ou les hadra-s du Maghreb. Une même soif de rencontre – jazz, chant soufi, et polyphonie corse – anime l’ensemble A Filetta, le chanteur cairote Abdullah Miniawy, et le saxophoniste Peter Corser. Une soirée où (re)naissent des chants populaires, spirituels ou festifs qui, hier comme aujourd’hui, associent amour et dévotion dans un même esprit frondeur.
 


Projet partagé avec Zutique Productions et La Vapeur Scène de musiques actuelles
Dans le cadre du Tribu Festival

programme

Première partie
Madalena, 23 chanteuses des Pays d’Òc sous la direction de Manu Théron

Deuxième partie
Lumio, A Filetta (sextuor vocal),
Abdullah Miniawy (chant, texte et composition),
Peter Corser (saxophone et composition)

Dates
01
Octobre
20:00
auditOrium
Tarifs et plan de salle
de 5.5€ à 35€ (tarif c)
Plus de détails
Durée
2h