théâtre lyrique

Le Chant de la Terre

Gustav Mahler
présentation

Bienvenue dans l’anthropo(s)cène! Philippe Quesne nous en présente sa vision dans un de ces panoramas scéniques dont il a le secret, et qui ont fait sa réputation internationale. Le grand cycle symphonique de Mahler, ici interprété par le Klangforum Wien sous la baguette d’Emilio Pomàrico bien connu à Dijon, lui a inspiré une vibrante méditation sur l’avenir de notre planète…

S’il est vrai que la Terre chante, qui donc lui prête l’oreille ? Gustav Mahler, pour mieux l’entendre, s’isola en 1908, sans autre compagnie qu’une anthologie de poèmes chinois classiques. Tout un été, il se livra à son inspiration, entretissant en six mouvements le voyage d’une voix lyrique soutenue par les courants profonds de la symphonie. Les paysages intérieurs et intimes se répondent et se reflètent les uns dans les autres dans une partition magnifique, faite pour stimuler la rêverie de Philippe Quesne : le fondateur du Vivarium Studio s’intéresse depuis toujours aux interactions entre les corps et leur environnement, inventant pour leur dialogue des espaces sans pareil, véritables écosystèmes à interprètes, qu’il présente aujourd’hui dans le monde entier. Sa nouvelle création baigne de part en part dans le sublime mahlérien dans une version de chambre de Reinbert de Leeuw interprétée par l’un des plus grands orchestres de répertoire contemporain.


Commande et production Wiener Festwochen
En collaboration avec Vivarium Studio Coproduction deSingel (Anvers)
Reprise Opéra de Dijon en partenariat avec le Festival d’Automne à Paris
Avec le concours de Nanterre-Amandiers, centre dramatique national

distribution

Musique Gustav Mahler
Das Lied von der Erde
dans la version pour orchestre
de chambre par Reinbert de Leeuw

Direction musicale Emilio Pomàrico
Mise en scène et scénographie Philippe Quesne

Ensemble Klangforum Wien

Alto Christina Daletska
Ténor Maximilian Schmitt

Dates
20
Octobre
20:00
auditOrium
Tarifs et plan de salle
de 5.5€ à 46€ (tarif b)
Plus de détails
Durée
1h15