collaborations artistiques

Découvrez nos collaborations artistiques pour la saison 24 | 25 !

Débora Waldman, cheffe associée

Directrice musicale de l’Orchestre national Avignon-Provence‚ Débora Waldman a été nommée cheffe d’orchestre associée de l’Opéra de Dijon en 2022.

Dans le cadre de cette collaboration‚ elle dirige chaque année une production lyrique à Dijon.

Le public dijonnais a déjà pu la découvrir à la tête de l’Orchestre Dijon Bourgogne lors des productions Don Pasquale de Donizetti (mai 2022) et Stiffelio de Verdi (novembre 2022)‚ ainsi que pour les Victoires de la musique classique 2023. Elle a également dirigé Tosca de Puccini en mai 2024.

Cette saison‚ elle dirigera La Traviata du 9 au 15 février ainsi que les concerts présents dans le cadre de la Semaine Bleue.


© Mirco Magliocca

L'Orchestre Dijon Bourgogne


L’Orchestre Dijon Bourgogne poursuit une dynamique artistique tournée vers l’excellence dans l’exécution du répertoire symphonique et lyrique‚ de l’époque classique à nos jours. Depuis la saison 22-23‚ le chef d’orchestre franco-suisse Joseph Bastian en est le Chef Principal. Ensemble associé à l’Opéra de Dijon‚ l’ODB est présent sur la scène et dans la fosse de l’Auditorium. À ce titre‚ il est amené à travailler régulièrement sur les productions lyriques avec Débora Waldman‚ cheffe associée à l’Opéra de Dijon. Il assure également une diffusion du répertoire symphonique à Dijon et en Région où il accompagne des productions audacieuses et des solistes de renom (Renaud Capuçon‚ Denis Kozhukhin‚ Adélaïde Ferrière‚

Bruno Philippe‚ Sarah Aristidou‚ Rémy Bres-Feuillet‚ Alexandra Conunova‚ Anne Gastinel) sous la direction de chefs réputés tels que Adrian Prabava‚ Mathieu Herzog‚ Christoph Koncz‚ Gábor Takács-Nagy‚ Emilio Pomarico‚ Ariane Matiakh. Avec le bandonéoniste William Sabatier‚ il a enregistré en 2021 un CD consacré aux concertos d’Astor Piazzolla sous la direction de Leonardo García Alarcón dans la cadre du centenaire de la naissance du compositeur argentin. L’Orchestre Dijon Bourgogne enrichit régulièrement ses saisons de projets de création en collaborant avec des compositeurs contemporains d’esthétiques variées (Brigitta Muntendorf‚ Pierre Thilloy‚ Marc-Olivier Dupin‚ Brice Pauset)‚ des artistes de disciplines différentes tels que la Cie Atipik (théâtre d’ombres)‚ Rana Gorgani (derviche tourneure)‚ Ivan Grinberg (auteur)‚ Yan Li (erhu)‚ Régis Royer (comédien)‚ Élodie Sicard (danseuse). L’ODB est l’invité des festivals Musique & Vin à Beaune‚ Les Rencontres Musicales de Vézelay‚ Festival delle Nazioni à Città di Castello (Italie)‚ Street Art on the Roc. En parallèle de son activité symphonique et lyrique‚ l’ODB propose une saison de musique de chambre dans différents lieux patrimoniaux de la ville de Dijon ainsi que de nombreuses actions à destination des publics qui ne peuvent se déplacer (Petites Musique de Chambres au CHU et CGFL) ou d’initiation à la pratique instrumentale dans les quartiers prioritaires de la métropole (Orchestre des Quartiers). Agréé Association éducative complémentaire de l’enseignement public par l’Education Nationale‚ l’Orchestre Dijon Bourgogne crée des passerelles pédagogiques avec l’Académie et le Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon‚ et fait le pont entre formation et carrière professionnelle auprès des étudiants de l’ESM Bourgogne-Franche-Comté. Il assure une présence en région grâce à la diversité de ses formations musicales variables.

L’Orchestre Dijon Bourgogne est conventionné par la Ville de Dijon‚ la Région Bourgogne Franche-Comté‚ le Ministère de la culture – DRAC Bourgogne-Franche- Comté et le Conseil Départemental de Côte d’Or.

© R.Bassen

L'Orchestre Français des Jeunes

Créé en 1982‚ l’Orchestre Français des Jeunes forme les jeunes instrumentistes au métier de musicien d’orchestre sous la direction de chefs de renommée internationale.

Installé en résidence en région Bourgogne-Franche-Comte depuis 2023‚ il effectue sa session d’été à la Saline royale d’Arc-et-Senans et sa session d’hiver à l’Opéra de Dijon. C’est le 10 décembre 2024 à Dijon que débutera sa tournée d’hiver sous la direction de son actuel directeur musical Michael Schønwandt : il interprètera le Concerto pour orchestre de Béla Bartók et accompagnera la grande pianiste Elisabeth Leonskaja dans l’Empereur de Beethoven. Nous le retrouverons également les 11 et 12 janvier 2025 sur le plateau de notre Auditorium où il interprétera une œuvre lyrique pour la première fois de son histoire : Le Château de Barbe-Bleue‚ unique opéra de Béla Bartók‚ dirigé par sa nouvelle directrice musicale Kristiina Poska.

Garantissant une présence régulière de l’Orchestre au cœur de la programmation de l’Opéra‚ sa résidence à Dijon permet également de développer de nombreuses actions de médiation des deux institutions au service de tous les publics.

 

L’Orchestre Français des Jeunes est soutenu par le Ministère de la Culture‚ par la Saline royale d’Arc-et-Senans ainsi que par la région Bourgogne-Franche-Comté. Il bénéficie d’un mécénat d’entreprise du groupe LEFORT. L’OFJ remercie les harpes Salvi pour leur prêt de harpes de grande qualité.

© Luc Menneteau

Gilles Aillaud


Peintre‚ poète‚ décorateur de théâtre‚ Gilles Aillaud est un artiste polyvalent‚ philosophe et voyageur. À partir des années 1960‚ renouant avec la peinture classique‚ il peint des zoos et des paysages. Il évacue le problème de la perte du sujet‚ qui taraude toute la peinture du xxe siècle‚ et travaille sur le motif.

Les scènes de zoo prennent une place centrale dans sa production. Mais la présence de ces bêtes sauvages rendues captives ne se résume pas au thème de l’enfermement. Si Gilles Aillaud choisit de peindre des cages‚ c’est qu’il s’intéresse à ce qui se donne à voir et aux conditions même de ces visions. Le zoo‚ avec ses différents espaces‚ est une espèce de théâtre‚ dont les acteurs ne savent pas qu’ils jouent. Toujours à hauteur d’yeux et comme prises sur le vif‚ ses images dévoilent les dispositifs scéniques inventés par l’homme pour évoquer maladroitement la nature. C’est pourquoi les murs et les grilles prennent autant d’importance que les animaux dans ses tableaux.

Géraldine Bloch | Parcours #1, 2005/2006. Parcours de la collection du MAC VAL. Collectif, textes de l’équipe du musée, broché, 240 p., 150 ill., 21 × 17 cm, novembre 2005.

Photos : Gilles Aillaud dans son atelier rue du Dragon, Paris, vers 1977-1979 © DR




Partenaires culturels

Événements à venir

· La Semaine bleue
samedi 5 et dimanche 6 octobre

Orchestre Dijon Bourgogne
Direction Joseph Bastian
Violoncelle Marc Coppey

La source d’Yggdrasil
Camille Pépin

Les Eaux célestes
Camille Pépin

Concerto pour violoncelle
Robert Schumann

Symphonie n°6 "Pastorale"
Ludwig van Beethoven

Renseignements auprès de la Maison des seniors - 03 80 74 71 71



· Fenêtres sur courts, 28e édition
soirée d’ouverture
samedi 16 novembre

Au fil des années‚ le festival international du court-métrage de Dijon se développe et s’affirme comme étant un rendez-vous indispensable du 7e Art‚ apprécié du grand public et des professionnels. Depuis 2003‚ la soirée d’ouverture dédiée à la Compétition francophone Humour & Comédie se déroule à l’Auditorium et donne le “la” pour une semaine de ferveur cinéphilique. Elle met à l’honneur le format court au cinéma‚ en présence des équipes de films. Fenêtres sur courts‚ organisé par l’association Plan9‚ propose une programmation variée‚ de la comédie à l’horreur en passant par le drame et l’animation‚ qui a l’ambition de s’adresser à tous‚ y compris aux plus jeunes et aux familles. Hormis les compétitions (francophone‚ régionale‚ internationale films de genre et européenne)‚ le festival propose des projections thématiques (Nuit de l’animation‚ Minot’animé‚ Focus sur un pays‚ Programme anniversaire des 10 ans de la soirée “Zombie Zomba”…).

Fenêtres sur courts se déroule du 16 au 23 novembre à Dijon.

Renseignements et réservations sur fenetres-sur-courts.com